11

Insaisissable tome 1: Ne me touche pas, de Tahereh Mafi

insaisissable,-tome-1---ne-me-touche-pas-2717642-250-400

 

 

Insaisissable tome 1: Ne me touche pas, de Tahereh Mafi

Éditions Michel Lafon

 

 

Résumé:    Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime. Un accident. 264 jours sans parler. Ni toucher personne. Alors pourquoi Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance vient-il partager se cellule ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?
L’organisme tout-puissant qui régit le monde de Juliette n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Mais ce que désire par-dessus tout Warner, le fils de son leader, c’est Juliette. La malédiction qui pèse sur la jeune fille est pour lui une arme inestimable.
Seulement Juliette n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois le courage de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

 

 

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ  Mon avis Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

 

Une plume sublime et poétique, une romance touchante… Voilà les termes que j’entendais au sujet d’Insaisissable. Alors, forcément, je me devais de le lire. Je pense que, avec tout le bien qu’on en disait, je m’attendais à tellement mieux que, à la fin, je suis sortie de ce livre frustrée de ne pas avoir autant aimé que je l’aurais voulu.

 

Nous suivons donc Juliette. Juliette, enfermée depuis 264 jours dans une cellule étroite, avec pour seul contact avec l’extérieur, une fenêtre minuscule. Juliette est là à cause d’un malencontreux accident, qu’elle n’a jamais voulu provoquer.  Et Juliette est seule, seule depuis qu’elle a été enfermée. Jusqu’au jour où Adam est placée avec elle dans la cellule. Sauf que le visage d’Adam lui est familier. Juliette ne sait ni ce qu’il fait ici, ni pourquoi on l’a enfermé avec elle. Mais, pire que cela, Warner, dont le père régit sur la société mise en place dans le monde, la manipule. Il la veut elle. Il veut sa malédiction. Il veut faire d’elle une arme mortelle. 

 

Je vais commencer par le point qui, selon un grand nombre de gens, faisait le charme du livre: la plume de Tahereh Mafi. Alors, oui, c’est poétique, c’est beau, mais ça ne m’a pas transporté. Je suis sincèrement désolée pour les fans de l’auteure, mais je n’ai pas réussi à m’émerger complètement dans l’histoire. Je ne sais pas ce qui s’est passé, pourtant l’écriture est vraiment belle, certes, mais je n’ai pas accroché plus que ça.

 

Concernant les personnages, bah… Encore désolée, mais je ne peux pas vraiment supporter Adam. Il n’a rien de particulier, des protagonistes masculins comme lui, j’en ai vu des dizaines (ne me tapez paaas !). Il n’a pas cette petite étincelle, qui le rend particulier. C’était juste le garçon gentil, serviable, aimant, courageux, qui ne veut pas faire souffrir celle qu’il aime et tout le tralala. Et Juliette… A vrai dire, je ne sais pas moi-même si je l’ai aimé ou pas. Sur certains points, c’était une bonne héroïne, mais parfois, je ne sais pas, ça ne collait pas entre elle et moi. Warner et l’un des seuls personnages que j’ai aimé. Il est peut-être sadique, cruel, vicieux et colérique, mais au moins, là, on a un personnage qui a du caractère, qui sort de l’ordinaire. Vous voyez, ce n’est pas le genre de protagoniste que je pourrai confondre avec un autre, ou que je pourrai assimiler à un autre. Pour finir, Kenji. C’est bien le seul que j’ai adoré ! Il a beaucoup d’humour, mais il sait être sérieux, il se fait discret le long du livre, mais prend beaucoup plus d’importance vers la fin. C’est vraiment mon petit favori du livre.

 

Après, je dois avouer que j’ai trouvé que l’histoire tournait parfois en rond, notamment vers le milieu. Je m’ennuyais, j’avais parfois envie d’abandonner le livre, je voulais en finir avec ce supplice. Mais, enfin, vers le milieu/fin, l’action intervient d’un seul coup et, enfin, l’auteure nous tient en haleine. Bon, il y avait encore certains passages qui s’éternisaient, mais j’ai persisté, et je ne le regrette pas. La fin est vraiment top top top ! Je ne vais évidemment pas vous en dire plus, mais j’ai vraiment hâte de lire la suite pour savoir comment l’écrivain va tourner son histoire maintenant.  

 

En conclusion, même si Insaisissable n’a pas su me séduire autant que je l’espérais, c’est en somme une bonne lecture. Je pense que c’est une trilogie qui mérite d’être lue (ne serait-ce que pour Kenji). Je noterai tout de même quelques défauts, tel que la lenteur de l’action, parfois, et certains personnages pas assez charismatiques à mon goût.

Insaisissable2

Publicités