6

La 5ème Vague, de Rick Yancey

CVT_La-5e-vague_3803

 

La 5ème Vague, de Rick Yancey

Éditions Robert Laffont

Collection R

 

 

Résumé:   1re VAGUE : EXTINCTION DES FEUX
2e VAGUE : DÉFERLANTE
3e VAGUE : PANDÉMIE
4e VAGUE : SILENCE

À l’aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper… Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend…

ILS CONNAISSENT NOTRE MANIÈRE DE PENSER.
ILS SAVENT COMMENT NOUS EXTERMINER.
ILS NOUS ONT ENLEVÉ TOUTE RAISON DE VIVRE.
ILS VIENNENT NOUS ARRACHER
CE POUR QUOI NOUS SOMMES PRÊTS À MOURIR.

 

 

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Mon avis Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

 

A l’occasion de l’annonce de la sortie du tome 2 ET du film, je me suis décidée à dépoussiérer la 5ème Vague. 

 

L‘épaisseur de ce livre peut être rebutante à première vue, et c’est d’ailleurs ce qui m’a empêchée de le lire avant. Et pourtant, je l’ai littéralement dévoré ! Je tournais les pages sans m’en rendre compte, et quand je suis arrivée à la fin, j’étais vraiment surprise de l’avoir lu si vite. C’est très addictif et prenant, Rick Yancey réussit à nous happer dans son univers.

 

A vrai dire, dès le début, j’ai accroché ! Ce côté post-apocalyptique, où Cassie, notre héroïne, est seule au bord du auto-route, essayant de survivre tant bien que mal, nous met tout de suite dans l’ambiance. La première partie est, je crois, celle que j’ai préféré. Pourtant, l’action et les retournements arrivent bien plus tard. Mais j’ai trouvé captivant les souvenirs de Cassie, quand elle explique le débarquement des Autres, ces sortes d’extraterrestres, que personne n’a jamais vraiment vu, les bouleversements que cela a entraîné.

 

La deuxième partie du roman, beaucoup moins introductive que la première, m’a moins passionnée, bizarrement. Bien que ce soit elle qui comporte les éléments essentiels au récit, c’est-à-dire l’avancement des personnages, leur évolution et celui de leur monde, je l’ai trouvée moins intéressante. Alors que le début du roman était plus philosophique, là, on retrouve plus le côté « baston », « taper », etc… (s vous voyez ce que je veux dire).

 

En parlant de philosophie, j’ai tout simplement été envoûtée par la manière dont l’auteur nous décrit les choses, nous montrant une autre face du monde, en quelque sorte. Et je pense que sa plume y est pour quelque chose. Il y a quelque chose de poétique, de profond, de vrai, mais aussi de simple et de beau, dans ce qu’écrit Rick Yancey. Rien qu’avec quelques mots, il arrive à nous faire douter quant à de quel côté se situe le blanc et le noir. Il sème le doute dans notre esprit, nous empêche de savoir qui représente le bien et qui le mal. C’était à la fois exaspérant, mais tellement excitant ! Jusqu’au bout, on est dans le flou, et même à la fin, il nous manque des réponses.

 

J‘en viens maintenant aux personnages. Il n’y en a aucun qui m’a agacée, mais aucun non plus qui a été un coup de cœur. Cassiopée, ou plutôt Cassie, est une bonne héroïne, on va dire qu’elle joue bien son rôle, mais j’aurais aimé qu’elle se démarque plus, qu’elle nous prouve qu’elle n’est pas le personnage principal standard. Et j’hésite encore. Selon moi, elle n’a rien de spécial. Pareil pour Evan Walker, il n’a rien de transcendant, ou du moins pas dans sa personnalité.  J’ai très légèrement plus appréciée Zombie, mais sans plus. Ma favorite, dans le lot, reste Ringer, qu’on ne voit pourtant que tard dans le récit. Mais je n’ai pas trouvé son personnage très approfondie, j’aurais aimé qu’on la mette plus en avant. Pour l’instant, elle reste tout de même en arrière-plan.

 

   Pour conclure, la 5ème Vague n’est pas le coup de coeur que j’attendais, à cause de petits détails, mais ce livre reste une fabuleuse découverte et une très très bonne lecture ! La plume de Rick Yancey est sublime, et il a une imagination pas croyable ! Je le conseille vivement à tous les mordus de science-fiction.

Publicités